Art-thérapie






L’art en thérapie :


    L’art-thérapie est une méthode de soin psycho-corporelle complémentaire reconnue par l’OMS* qui permet aux personnes présentant des difficultés personnelles (psychologiques et/ou physiques) de les surpasser par le biais d’une stimulation de leurs capacités créatrices. Elle s’adresse à toute personne en souffrance souhaitant s’engager dans un processus thérapeutique sur indication médicale ou démarche personnelle, car le processus art-thérapeutique ne nécessite pas de connaissances ou de compétences artistiques préalables. 


À la fois artiste et thérapeute, l’art-thérapeute est un professionnel du soin rigoureux, éthique et bienveillant, soutenu par un code de déontologie professionnel et supervisé, qui propose un petit quelque chose de différent des autres méthodes thérapeutiques : l’utilisation en séance d’outils issus de la plus belle et ancienne discipline humaine : l’Art, comme tiers dans la relation thérapeutique soignant-soigné. Cette petite originalité qui permet d’engager le domaine de la créativité, de la sensorialité, du jeu, permet aux patients de prendre du recul, d’élaborer, de s’exprimer autrement que par la parole et d’apaiser leurs douleurs.


Les séances d’art-thérapie sont des lieux d’expérimentation libre, sans attente esthétique, ni jugement, adaptées aux besoins, capacités et rythme de la personne. L’art-thérapeute accompagne, crée un contexte qui favorise l’expression personnelle du sujet, accueillant et respectant toute expression, qu’elle soit verbale ou non. Un espace hors du commun où prendre du temps pour soi, redécouvrir et laisser libre cours à sa créativité vitale.

Il n’y a pas de mode d’emplois universel au bien-être, il n’y a que des méthodes dont s’inspirer, à inventer, à adapter à soi afin de créer sa propre recette de l’art de vivre. C’est ce but vers lequel tend l’art-thérapie. 


Un soupçon de décalage, une once de légèreté, un brin de poésie, une petite dose d’anticonformisme, tels sont les ingrédients que l’art-thérapeute propose d’offrir aux patients en complément d’une prise en charge thérapeutique globale.  









Les effets positifs du processus art-thérapeutique sont multiples et de plus en plus prouvés par les avancées des neurosciences :


  • Soulagement, apaisement, stabilisation de l’état psychologique, lâcher prise
  • Régulation de l’anxiété, diminution du stress
  • Favorisation de la concentration
  • Travail de la motricité fine, de l’autonomie
  • Développement de nouveaux moyens d’expression
  • Connexion aux émotions, élaboration de sens, introspection
  • Favorisation de la prise de recul, libération de blocages émotionnels et intellectuels
  • Permet de gagner en plasticité psychique, en capacité d’adaptation
  • Redécouverte puis mise en exergue de sa créativité
  • Développer la conscience et la valorisation de soi
  • Révélation et mise en avant des atouts personnels
  • Favoriser le lien social dans un cadre bienveillant
  • S’autoriser un temps pour soi et retrouver du plaisir dans les choses simples dans l’ici et maintenant

 

*D’après une méta-analyse de plus de 900 publications du monde entier par L’Organisme Mondial de la Santé (OMS). (Voir la source)